Des lieux pour militer : sections syndicales et syndicats


Il existe de multiples façons et de nombreux lieux où militer à la CFDT. Comme souvent dans les grandes organisations, il peut être difficile pour les adhérents de repérer auprès de qui proposer ses services, comment et à qui exprimer ses idées et son envie de s’engager davantage. Au niveau professionnel, il existe deux lieux principaux dans lesquels militer : les sections syndicales et les syndicats.

La section syndicale

La section syndicale est constituée par les adhérents et militants d’une même entreprise ou d’un même établissement. Elle est animée par le secrétaire de section, généralement le délégué syndical. 

Ses missions :

  • informer ses adhérents et les salariés de l’entreprise,
  • les consulter et animer les débats afin de construire les revendications,
  • appuyer la conduite des négociations dans l’entreprise,
  • proposer l'adhésion aux collègues,
  • préparer les listes pour les élections professionnelles
  • diffuser les positions et orientations de la CFDT.

C’est donc LE lieu pour s'engager sur son lieu de travail.

Dans une section, vous pouvez participer à des débats et à la prise de décisions qui concernent principalement votre entreprise ou votre branche professionnelle. Vous pouvez aller au contact des travailleurs pour échanger sur leurs conditions de travail, aider à rédiger des tracts, les distribuer, tenir des permanences au local syndical s'il y en a un, travailler sur des thèmes (handicap, mobilité, etc.), proposer des contenus de communication ou encore des actions pour développer la CFDT sur votre lieu de travail.

Vous pouvez aussi proposer d’être candidat pour représenter la CFDT aux élections professionnelles notamment au Comité social et économique (CSE), l'instance de représentation du personnel dans l'entreprise. Il peut y avoir davantage de demandes que de places, mais 100% des candidats ont tenté leur chance !

A terme, vous pouvez aussi devenir secrétaire de section (là encore, sans garantie, car il peut y avoir plusieurs candidats). Dans ce cas, vous animerez l’action de la CFDT sur votre lieu de travail et vous ferez le lien avec votre syndicat.

Votre interlocuteur principal peut être le délégué syndical, le secrétaire de la section syndicale, ou un référent pour votre service si vous êtes dans une grande entreprise.

th-670x670-aphp-sh.jpg

Le syndicat

Le syndicat est la structure à laquelle vous êtes adhérent (et votre syndicat est affilié à la CFDT).

Le syndicat rassemble tous les adhérents des entreprises ou des administrations d’un même domaine d’activités sur un secteur géographique donné : local, départemental, régional ou national. C’est un espace d’expression, de débat et de décision, creuset de l’apprentissage du militantisme.

Ses missions principales :

  • assurer le suivi des adhérents,
  • animer les sections syndicales de son secteur professionnel et géographique,
  • désigner les délégués syndicaux, qui négocient dans l'entreprise,
  • définir les objectifs et la politique du syndicat en mettant en œuvre les pratiques démocratiques participatives de la CFDT,
  • recruter les adhérents pour augmenter son assise, son poids syndical,
  • collecter leurs cotisations pour assurer son indépendance financière et sa liberté d’opinion.

Dans votre syndicat, vous pouvez participer à des débats, proposer votre aide pour tenir des permanences, travailler sur un sujet spécifique, participer à des opérations de tractage, aider pour des actions de communication, etc. Votre interlocuteur est le secrétaire général du syndicat.

A terme, vous pourrez aussi être candidat pour être membre d’une ou plusieurs instances statutaires (qui dirigent l’activité du syndicat) : conseil ou bureau syndical, commission exécutive, etc. Comme pour toute élection, l'issue n'est pas garantie (il peut y avoir plus de candidats que de places).