25/01/2021

La consult' : Réunir toutes les conditions de la réussite !


Organiser une grande séquence de débats participatifs, ça se prépare ! Depuis la rentrée de septembre, toute l’organisation se met en ordre de marche.

Comment faire en sorte que les grandes orientations de la CFDT soient mieux partagées par l’ensemble des adhérents ? Cette question centrale qui interroge le D de démocratie inscrit dans notre nom, oblige à se remettre sans cesse en question, à progresser dans notre capacité à faire s’exprimer le plus grand nombre, à mieux prendre en compte la diversité des attentes et à mieux puiser dans la capacité de réflexion de chacun pour enrichir le projet collectif. Car le constat est implacable : on partage d’autant mieux les enjeux que l’on a participé à leur mise en lumière et aux réponses que l’on souhaite apporter.

image.png

Chaque congrès confédéral est donc l’occasion d’innover. Pour le Congrès de Rennes, en 2018, les adhérents avaient eu pour la première fois l’occasion de se prononcer en amont sur le texte de résolution via une plateforme internet en plus des traditionnels débats dans les syndicats. Une nouveauté saluée par tous qui a mis en évidence la nécessité d’aller encore plus loin dans cette démarche de démocratie participative. Pour le Congrès de Lyon de juin 2022, le Bureau national a donc décidé en septembre dernier d’organiser une période de débats dans toute l’organisation avant même l’écriture du texte de résolution afin de permettre à chacun de s’exprimer et d’enrichir les orientations futures de la CFDT le plus en amont possible.

Un beau projet qui s’est mis rapidement en place. Dès octobre, des ateliers participatifs auxquels ont participé l’ensemble des responsables de la CFDT régionaux et fédéraux ont permis de mieux cerner les attentes et d’imaginer ce nouveau rendez-vous avec les adhérents. L’idée s’est imposée que le numérique pouvait permettre de mettre une organisation plus horizontale, plus souple et plus adaptée à la diversité des attentes, des envies ou des possibilités d’engagement des adhérents. Le Bureau national a validé le mois suivant toutes les étapes de ce processus en veillant à ce que ces débats ne remplacent pas les règles démocratiques qui garantissent le bon fonctionnement de notre organisation, mais viennent au contraire les enrichir, leur donner encore plus de force.

Il a fallu enfin passer à la phase pratique : construire le site et rédiger l’ensemble des outils proposés. Le résultat est là : à partir du 25 janvier et pendant quatre mois, tous les adhérents sont invités à débattre par visioconférence (ou en présentiel si la situation nous le permet) sur plus d’une trentaine de thématiques. Les frontières territoriales et professionnelles peuvent être dépassées. Si le succès de ce moment démocratique dépend avant tout du dynamisme de l’ensemble des structures de la CFDT - en premier lieu les syndicats - qui sont chargées d'organiser les débats, les adhérents auront aussi la possibilité d’organiser eux-mêmes des temps d'échange via la même plateforme numérique. L’espace adhérent permettra de recueillir et de rendre visible au fil de l’eau les fruits de cette réflexion collective.

Ainsi s’est construit progressivement ce projet, première pierre d’une vaste démarche participative de toute l’organisation baptisée « La consult ». Le nom de cette nouvelle plateforme numérique ne peut pas être plus clair : jeparticipe


Jérôme Citron