Votre navigateur est obsolète! Essayer d’ouvrir cette page web sur un autre navigateur.
Aller au contenu

Thème

[LYON 2022] Faire vivre la démocratie

La démocratie, valeur structurante de la CFDT, est inscrite dans son sigle depuis 1964. La démocratie permet à chacun d’exprimer librement son point de vue, d’être écouté et de participer au débat et à la prise de décision. C’est à travers elle et en son nom que la CFDT revendique de participer à la construction de l’intérêt général.

C’est à travers elle et en son nom que la CFDT revendique de participer à la construction de l’intérêt général.

Voir ici le focus sur la partie IV du projet de résolution.

Débats à venir sur ce thème

Aucun débat n’a été trouvé avec ces critères.

Sujets de débats de ce thème

Créer des espaces de dialogue social territorial

Pour garantir à tous ces travailleurs des droits adaptés à leurs situations et aux impératifs de leur activité, l'avant-projet de résolution revendique la création d’espaces de dialogue social territorial qui permettraient de créer, sur tout un territoire, des règles communes sur des sujets qui dépassent l’entreprise.

Ce sujet de débat a pour objectif de présenter et échanger sur les constats et les pistes évoquées dans le projet de résolution.

Pour la CFDT, la démocratie est un acquis irremplaçable, partie intégrante de nos valeurs, et aussi condition de l’exercice de notre syndicalisme.
L'avant-projet de résolution apporte la vision de la CFDT sur cet enjeu qui doit combiner démocratie participative et représentative, directe et indirecte, démocratie sociale et démocratie politique pour qu’elles se renforcent mutuellement.

Ce sujet de débat a pour objectif de présenter et échanger sur les constats et les pistes évoquées dans le projet de résolution.

Lutter résolument contre les discriminations et les inégalités femmes hommes

Trop de citoyens subissent des discriminations au cours de leur vie et notamment dans leur emploi. Ces discriminations (couleur de peau, origine réelle ou supposée, orientation sexuelles, …) engendrent exclusion et mal-être. Elles sont un péril pour notre démocratie. Nous, syndicalistes, devons les combattre. Ce projet de résolution propose de réaffirmer cet engagement et de se donner les moyens de notre ambition.

Pourquoi le syndicalisme n’est-il pas identifié par les victimes de discrimination comme un interlocuteur ? Ce projet de résolution propose de faire de l’accompagnement des victimes de discriminations une priorité. Ce texte propose également de s’assurer que nos procédures internes ne forment pas un plafond de verre pour certains militants.
Ce texte réaffirme enfin l’engagement de la CFDT pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Notre vigilance en la matière doit être perpétuelle tant les transformations que nous exigeons sont profondes.

Un dialogue social de proximité, efficace et loyal

Pour la CFDT, le dialogue social est le meilleur moyen de concilier des intérêts divergents mais légitimes. Pour être opérant, il doit toutefois s’organiser autour de règles permettant de dépasser le lien de subordination qui existe entre la direction et les salariés ou agents. La réforme de 2017 ne tient pas assez compte de cette asymétrie, réforme dans laquelle beaucoup de patrons se sont engouffrés pour réduire unilatéralement les moyens du dialogue social. Ce projet de résolution propose plusieurs axes de revendications pour davantage de proximité entre les travailleurs et les instances de dialogue social, un dialogue social plus efficace grâce à des moyens renforcés et un dialogue social loyal, dans les entreprises comme les administrations.