Votre navigateur est obsolète! Essayer d’ouvrir cette page web sur un autre navigateur.
Aller au contenu

Focus sur la partie IV de la résolution : Faire vivre la démocratie

Partager

La partie 4 aborde la démocratie, valeur structurante de la CFDT, inscrite dans son sigle depuis 1964. La démocratie permet à chacun d’exprimer librement son point de vue, d’être écouté et de participer au débat et à la prise de décision.

C’est à travers elle et en son nom que la CFDT revendique de participer à la construction de l’intérêt général. C’est par la confrontation de la diversité des intérêts des travailleurs et des adhérents au sein de ses collectifs, par la qualité du débat et de ses propositions, que la CFDT pèse et participe à la construction d’une société juste et démocratique.

La démocratie est fragile et imparfaite par définition. L’idéal démocratique est inatteignable, mais nous devons paradoxalement œuvrer pour tenter de l’atteindre. C’est un combat prioritaire pour la CFDT qui se traduit à différents niveaux et par différents moyens dans la partie 4 de notre projet de résolution.

Faire vivre la démocratie exige que nous agissions simultanément pour revitaliser les pratiques démocratiques et le fonctionnement de nos institutions, pour articuler et faire vivre la démocratie représentative, sociale et participative (4.1.1).

Mais la démocratie se vit aussi au cœur des entreprises et des administrations par le dialogue social dont les évolutions, les moyens et l’effectivité seront deux enjeux majeurs de la prochaine mandature (4.2.1 et 4.2.2).

La multiplication de nouveaux statuts du travailleur, le nombre de petits et moyennes entreprises ne disposant pas d’institutions représentatives du personnel nous invitent à ouvrir le dialogue social à de nouvelles formesadaptées à ces réalités et aux territoires qui doivent aussi être des lieux d’expression, de considération et de démocratie pour tous les travailleurs (4.2.5).

Cette exigence de démocratie renforce la revendication de partage du pouvoir de la CFDT, dans les entreprises comme les administrations (4.2.4).

La CFDT acteur exemplaire de la démocratie

Creuset démocratique par le nombre et la diversité de ses adhérents, la CFDT a aussi pour ambition d’être un acteur exemplaire dans son fonctionnement interne, par la vitalité de ses instances et par l’expérimentation de nouvelles formes participatives (4.1.3).

Pour faire participer le plus grand nombre de personnes aux processus démocratiques de la cité et au travail, il n’est pas seulement nécessaire de trouver des espaces institutionnels. Il faut que chacun dispose des moyens d’agir sans en être empêché pour des motifs discriminatoires injustes, en raison de sa couleur de peau, son nom, son âge, de son sexe, de son origine ou encore de son parcours.

Agir pour la démocratie, c’est agir pour l’égalité des chances et des droits, c’est agir pour que chacun de nos enfants puissent bénéficier d’une éducation qui traduise la promesse d’émancipation (4.3).